AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FONDATRICE • Valérie
avatar

1er vie 1915 - 2007 (92 ans) Pierce Brosnan
2e vie 2007 - à ce jour (+8) Troian Bellisario

Physiquement, on croirais que j'ai : 27
ans. Alors qu'en réalité j'ai : 102
vie et je la vis sous les traits de : Troian Bellisario.
Au fait, sur les interwebs on m'appelle : H0NEYY
FONDATRICE • Valérie

1er vie 1915 - 2007 (92 ans) Pierce Brosnan
2e vie 2007 - à ce jour (+8) Troian Bellisario

Physiquement, on croirais que j'ai : 27 ans. Alors qu'en réalité j'ai : 102 vie et je la vis sous les traits de : Troian Bellisario. Au fait, sur les interwebs on m'appelle : H0NEYY
Voir le profil de l'utilisateur


Mar 5 Jan - 23:55

1er vie 1915 - 2007 (92 ans) Pierce Brosnan
2e vie 2007 - à ce jour (+8) Troian Bellisario

Physiquement, on croirais que j'ai : 27 ans. Alors qu'en réalité j'ai : 102 vie et je la vis sous les traits de : Troian Bellisario. Au fait, sur les interwebs on m'appelle : H0NEYY
[2] LIV ⚓ not all those who wander are lost





“No need for introduction, I've read about girls like you on the back of toilet doors.”
My character Je m’appelle Oliver Ely Lloyd, mais vous pouvez m'appeler Liv. Physiquement, j’ai 27 ans, mais en vérité, j'ai 100 ans (né(e) le 25/02/1915) et je suis né(e) à Manchester, Royaume Uni. J'ai ensuite décidé de venir à Belfast quelque part en septembre 2008. Je suis célibataire et hétéro. Finalement, je travaille en tant que serveuse dans un resto tout ce qu'il y a de plus miteux.
H0NEYY En vrai, je m’appelle Valérie, j’ai 22 ans et je viens du Québec, Canada~ et j'utilise Troian Bellisario comme avatar. J’ai connu le forum grâce à moi-même, je l'ai fondé huehue. Je crédite forevertry & tumblr pour les images de ma fiche. Je termine avec un petit mot : Booya.

Est-ce que ton personnage est un scénario ? Nooooooope

■■■■□ Honnête
■■■■■ Sarcastique
■■■■□ Impulsive
■□□□□ Patiente
■■■■□ Franche
■■■□□ Attentionné
■■■■□ Jalouse
■■■□□ Possessive
■■■□□ Sensible
Little more Parle nous un peu plus de ton personnage en quelques points. On veut des faits, des tics, des manies, des habitudes farfelues, ce qu'il aime ou déteste, on veut tout savoir!

Quisque non auctor mauris, ac malesuada nisl. Nunc gravida tortor eu arcu lacinia ullamcorper. Ut mollis lacinia lectus sed finibus. Maecenas eleifend justo non turpis fermentum luctus. Maecenas quis dui risus. Nulla erat est, efficitur ac mattis non, vulputate in mi. Phasellus lorem purus, commodo lacinia erat eget, blandit sollicitudin nibh. Duis eget nulla id eros laoreet rhoncus elementum at nisi.
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE • Valérie
avatar

1er vie 1915 - 2007 (92 ans) Pierce Brosnan
2e vie 2007 - à ce jour (+8) Troian Bellisario

Physiquement, on croirais que j'ai : 27
ans. Alors qu'en réalité j'ai : 102
vie et je la vis sous les traits de : Troian Bellisario.
Au fait, sur les interwebs on m'appelle : H0NEYY
FONDATRICE • Valérie

1er vie 1915 - 2007 (92 ans) Pierce Brosnan
2e vie 2007 - à ce jour (+8) Troian Bellisario

Physiquement, on croirais que j'ai : 27 ans. Alors qu'en réalité j'ai : 102 vie et je la vis sous les traits de : Troian Bellisario. Au fait, sur les interwebs on m'appelle : H0NEYY
Voir le profil de l'utilisateur


Mar 5 Jan - 23:56

1er vie 1915 - 2007 (92 ans) Pierce Brosnan
2e vie 2007 - à ce jour (+8) Troian Bellisario

Physiquement, on croirais que j'ai : 27 ans. Alors qu'en réalité j'ai : 102 vie et je la vis sous les traits de : Troian Bellisario. Au fait, sur les interwebs on m'appelle : H0NEYY
[2] LIV ⚓ not all those who wander are lost






Oliver Ely Lloyd n'en aura toujours fait qu'à sa tête. On voit très bien où tout ça l'a mené d'ailleurs. Mort à 92 ans d'un cancer avec personne à ses côtés pour pleurer sa mort. Quand on est un alcoolique et un coureur de jupon jusqu'au dernier jour, c'est probablement tout ce qu'on mérite. Ou alors c'est ce qu'il pensait, lui. Puisse sa deuxième vie être meilleure... ou quelque chose dans le genre.

Né en pleine Première Guerre mondiale dans un Manchester où l'industrie du coton est principalement troublée, ses parents se retrouvent rapidement dans la misère financièrement parlant. Ça ne les empêchera pourtant pas de lui procurer l'éducation dont il aura plus tard besoin pour intégrer la grande université d'Oxford.

Il termine ses études en 1938, juste avant que la Deuxième Guerre mondiale n'éclate. Il intègre l'université d'Oxford en tant que professeur de littérature. Heureusement, la ville fut largement ignoré par les Allemands durant le Blitz ce qui permis à l'université de servir de caserne temporaire et de zone d'entraiment pour les soldats avant le déploiement.

Il y enseigne jusqu'à ses 70 ans où il prend enfin sa retraite après une vie entière passée à boire, fumer le cigare et draguer ses étudiantes. Il en met d'ailleurs une enceinte alors qu'il a 48 ans et elle 22. Elle décide de le garder et il refuse de l'admettre, mais il a bien trop peur d'être un mauvais père pour réellement prendre ses responsabilités. Elle l'élève donc sans lui, ne lui envoyant que quelques photos chaque année. Il lui envoie quant à lui de l'argent tous les mois et met le nom de son fils dans son testament lui léguant tout ce qu'il a à sa mort. Qu'importe s'il doit se régénérer ensuite, il repartira à zéro.

Bien qu’il ait enseigné la littérature romantique durant des années, il ne saura jamais ce que c’était réellement que de connaitre l’amour. On lui demandait souvent s’il lui arrivait de ressentir quelque chose, ce à quoi il répondait qu’il connaissait le bonheur chaque fois qu’il pouvait tremper les lèvres dans un bon whisky ou son sexe  dans une belle jeune femme. Il n'aura finalement connu l'amour qu'une seule fois et aura fui dès les premiers signes puisque, voyez-vous, être amoureux nécessite de tomber en amour et le pauvre avait le vertige.

La vie d'Oliver Ely Lloyd n'aura jamais été bien extraordinaire. Il ne marqua probablement la vie de personne bien qu’il ait été un professeur très apprécié à l’université et n’ayant ni frère ni sœur, il décida dès son entrée à Oxford de ne jamais retourner voir ses parents. Qu’ils fassent leur vie, qu’ils en profitent comme bon leur semble. Il garda toujours un œil sur son fils -à distance bien entendu- et mourut finalement en réalisant qu'il aurait pu faire les choses bien différemment.






Apparemment, on n'apprend pas tous de nos erreurs. En temps normal, lorsqu'on se plante quelques fois, on tend à éviter de reprendre le même chemin boueux dans lequel on a perdu pieds. Eh bien pas elle, pas Liv. Oh non! Si la plupart d'entre nous avons la chance de nous régénérer en quelqu'un de complètement différent, la pauvre ne peut pas en dire autant. Enfin, c'est ce qui semble se dessiner pour elle..

uc
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]
» (andrea) not all those who wander are lost.
» Not all those who wander are lost ◊ Ajeya
» Des internautes vous invitent à...
» Wander (w/Ardal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Endless Carousel :: Your first steps :: Introduction-
Sauter vers: